COCTEAU, ORFÈVRE DE PANTZ.

Bonsoir à tous!

Vous commencez à le savoir, je suis un grand passionné de Jean Cocteau, qui pour moi est l'exemple parfait de l'artiste complet à l'image de Victor Hugo.
Il a su traverser les années et les arts tout en développant son univers et au final laisser une trace indélébile dans l'histoire défiant le temps et les esprits.
Plus qu'une simple référence, cet homme est un véritable exemple pour moi. Une source d'inspiration sans limite qui me ramène chaque jour à qui je suis et pourquoi je suis.

Dans Le Potomak, roman de Jean Cocteau de 1919 (édition définitive en 1924), il écrit:

"Ce que le public te reproche, cultive-le: c'est toi."
Couverture du livre "Le Potomak", 1924

L'enjeu pour moi est là.
Ne pas fixer de limite à la création et ne bouger mon point de vu que si cela sert cette création.
Car certaines personnes peuvent littéralement faire vaciller des convictions pourtant bien ancré en nous.

C'est ce qui c'est passé pour moi durant la période Anonyman.
Certaines critiques étaient tellement violente que j'en avais perdu l'envie de reprendre mes crayons pour commencer le projet Pantz.
J'ai d'ailleurs mis pas mal de temps à faire les 24 pages du Prologue, presque 2 ans!

Mais tout cela ma appris et Jean Cocteau a été l'un des artistes qui ma ouvert les yeux sur ce que je voulais vraiment faire et être.

D'ailleurs revenons sur lui.
Jean Cocteau...

"Jean Cocteau est né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte.
C'est un poète français, et artiste aux multiples talents, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste.
Il fut élu à l'Académie française en 1955 et meurt le 11 octobre 1963 dans sa maison de Milly-la-Forêt."

Le mythe d'Orphée...

J'ai redécouvert le mythe d'Orphée en 2007, à la fac, dans un cours particulier qui se nommait "Passerelles".
Un cours en 2 parties qui explorait dans un premier temps le mythe d'Orphée à travers le temps et dans un second temps, le rapport entre Jacques Prévert et Pablo Picasso.
Pablo PICASSO par le talentueux Jim MAHFOOD

Nous avons pu voir le film "Orphée", J. Cocteau, 1950 et "Parking", J. Demy, 1985 (une adaptation du mythe d'Orphée avec Francis Huster en rock star... et en guest un Jean Marais en Hadès... hum. On passe... ).
Affiche "Orphée" de Jean Cocteau, 1950
Affiche "Parking" de Jacques Demy, 1985

Je dois vous avouer que c'est surtout la partie sur Orphée qui ma passionné.
C'est d'ailleurs à cette période que j'ai décidé d'adapter le fameux mythe en BD.

L'idée était de faire cette adaptation pour mon dossier de fin d'année... mais on a eut un devoir sur table à la place ahah.
Cette adaptation devait compter 8pages de BD reprenant fidèlement le texte d'Ovide et un dossier de documentation sur le mythe.

Voici le début de mon travail...

Aujourd'hui ce projet existe toujours et je retravaille régulièrement dessus.
Il est toujours question de reprendre le texte d'Ovide comme référence principale, mais en y incluant l'esthétique que Cocteau donne à ses films.
Rien n'est encore fixé pour moi, je continue à chercher et à travailler en espérant voir un jour ce projet être publié.
Mais ça sera forcément après PANTZ! ^^
Affiche "Le Testament d'Orphée" de Jean Cocteau, 1960
Titre d’origine : "Le Testament d'Orphée ou ne me demandez pas pourquoi !"

Pantz...

Enfin, voici un petit dessin de Pantz à la Jean Cocteau!
Dessin de Jean Cocteau
Bonne soirée à vous tous!
Et à très vite...

Fed.M!

Commentaires

Syr a dit…
un très bel article !